Sa démarche artistique

Dans son processus de création et dans l’écriture du spectacle, la compagnie La Carotte axe son travail sur la place du public. Le spectateur en est une réelle partie prenante et la compagnie s’évertue à donner vie aux moments d’attentes : l’avant et l’après spectacle.
Par ailleurs, l’espace de jeu ne se limite pas à l’espace de la scène et, la disposition des décors comprend parfois le spectateur à l’intérieur de cet espace. Pendant quelques instants, comédiens et spectateurs se partagent l’espace scénique.

Une création qui émane des spectateurs

DSCF4342Les différentes actions menées par La Carotte, tels que les ateliers, les périodes de création au sein d’une population… sont une véritable nourriture artistique pour les comédiens. Le lien de proximité établi entre La Carotte et les publics est à double sens : la Cie dirige ses actions en direction de publics particuliers (jeunes, ruraux, en difficulté…) et en retire une inspiration et une substance qui font ensuite la force de ses créations. Par exemple, dans le spectacle On a marché sur ton Bitume, la parole des citoyens est même au cœur du processus de création.
La Carotte peut aussi inviter un public à venir voir des étapes de création et l’équipe artistique se nourrit alors des retours des spectateurs pour alimenter le processus de création.

La question des rituels

Tout comme le flou volontairement créé autour du temps de la représentation, la compagnie aime jouer avec les rituels établis, les remettre en cause. Elle s’attache à interroger les idées reçues, sans les déconstruire et en laissant libre choix à la remise en question.

Une place pour l’imaginaire

D’une façon générale, la compagnie La Carotte crée des spectacles pour un public qu’elle veut actif, c’est pourquoi une partie du spectacle laisse toujours place à l’imaginaire. En usant des techniques du conte, du mime ou de la manipulation d’objets, les comédiens recréent l’espace scénique avec leurs propres ressources et invitent le public à y entrer. Les spectacles, souvent créés à base d’improvisations, sont imprégnés d’humour, de poésie, de décalage et de sensibilité.